Écrit en italien par Gabriella Ballesio et traduit par Olivier Pictet, cet article décrit la création et le rayonnement d’un lieu d’accueil et de formation pour les filles déguenillées et abandonnées, par Georges Appia, dans les Vallées vaudoises entre 1854 et 1869.

Version originale en italien

Traduction en français

Références :

  • Gabriella Ballesio et Sara Rivoira, Leggere, Scrivere e cucire, l’istruzione femminile alle Valli valdesi nell’Ottocento, Claudiana, Torino, febbraio 2013, pp. 29-35.